1 min lu

Les gouvernements et l’industrie

  • Les gouvernements provincial et fédéral et le milieu municipal sont fortement favorables à l’augmentation du transport maritime sur le Saint-Laurent.
  • L’industrie maritime et portuaire s’est dotée d’organismes de promotion de l’industrie et des actions environnementales  L’Alliance verte étant la plus connue.
  • L’objectif est la croissance du PIB. 
  • Les préoccupations environnementales sont présentes, mais axées principalement sur la réduction des GES (transfert du camionnage vers le transport maritime) 

Les organismes communautaires et les groupes citoyens 

  • De nombreux organismes interviennent pour la protection du fleuve par exemple les ZIP et les groupes citoyens.
  • Les moyens financiers sont très faibles, parfois inexistants.
  • L’accès aux ressources scientifiques (universitaires ou privées) est très difficile.
  • Les actions sont locales, mais les problématiques sont communes.

Un consensus: la sobriété nécessaire

  • Pour de nombreux groupes, la sobriété favorise la préservation de la biodiversité en limitant les pressions exercées sur les écosystèmes. En consommant moins, nous réduisons la demande de produits qui peuvent provenir de sources non durables, notamment de la déforestation ou de l'exploitation intensive des ressources naturelles. Cela permet de préserver les habitats naturels et de favoriser la survie des espèces.